Au terme de cette vue d’ensemble qu’est la situation de l’Ecole Catholique congolaise aujourd’hui dans le pays après plus de 35 ans de nationalisation, on peut tenter de dégager les principaux problèmes qui minent son développement.

  • La reconversion des mentalités des personnels de l’Ecole Catholique en vue d’évacuer les 35 ans de socialisme scientifique;
  • La prise en charge des personnels recrutés par l’Ecole Catholique;
  • L’absence d’un organisme partenaire capable de soutenir les programmes d’activités de l’Ecole Catholique,
  • L’implantation de certaines écoles n’obéissant pas à la carte scolaire et aux normes applicables à l’école;
  • La tendance à faire de l’école catholique, une unité de production;
  • La réhabilitation des structures;
  • Le manque de moyen roulant;
  • La rétrocession arrêtée de façon unilatérale;
  • L’absence de l’Accord de siège entre le Vatican et l’Etat congolais;
  • La construction des centres d’apprentissage des petits métiers pour les jeunes à besoins spécifiques, des maisons d’astreinte, des centres de documentions et d’information, des internats et des laboratoires scientifiques……