L’avenir de l’Ecole Catholique dépend sans doute de nombreux facteurs externes et notamment de la place qui lui sera reconnue comme partenaire à part entière du service public de l’éducation dans le pays. Soyons-en pourtant convaincus : l’avenir de l’Ecole Catholique dépend surtout d’elle-même.
Sous l’aspect de son « caractère propre », l’Ecole Catholique est désormais le principal responsable de son destin. C’est dans ses motivations propres que se dessine son avenir.

L’Ecole Catholique:
  • Accueille tous les enfants sans distinction de race, de religion, d’ethnie, de classe sociale;
  • Développe toute la personne: la tête pour qu’elle pense juste; le cœur, pour qu’elle aime généreusement, les mains pour qu’elles servent utilement. Voulant donner ainsi aux jeunes une éducation intégrale et harmonieuse;
  • Fait connaître le Dieu de Jésus Christ pour permettre aux jeunes chrétiens d’approfondir leur foi et aux autres jeunes d’acquérir une bonne dose du christianisme;
  • Aide les élèves à acquérir et à développer les vertus humaines et chrétiennes d’humilité, d’amour du prochain, de charité et aussi de patriotisme;
  • Développe en eux le sens du bien et du mal

Elle éduque avec amour et tendresse. De cette façon, l’Ecole Catholique tente de participer activement au développement du Congo et, par là même, à celui du « village planétaire » qu’est l’humanité.